Alopias aff. superciliosus

(Lowe, 1810)

alopias-superciliosus1

alopias-superciliosus2

Alopias aff. superciliosus, trait vertical = 5 mm

DESCRIPTION: 

Hauteur environ 10 mm.

Cuspide effilée et allongée, droite pour les files antérieures, penchant vers l’arrière pour les dents plus latérales. Le tranchant mésial est interrompu à mi-hauteur de la couronne et reprend sur les talons, alors que le tranchant distal est interrompu plus bas sur la couronne. La pointe de la couronne présente une légère torsion. Les deux faces de la couronne sont bombées. La base de la couronne a une section transversale elliptique. La face labiale de la couronne surplombe la racine.

La racine, massive, possède des branches bien développées; elle est allongée transversalement et présente un bourrelet sur la face linguale, avec un sillon peu profond.Les branches de la racine forment un arc de cercle.

REPARTITIONS STRATIGRAPHIQUE ET GEOGRAPHIQUE:

Des dents analogues ont été reconnues dans le Rupélien de Belgique (Leriche, 1910), le Burdigalien et le Vindobonien suisse (Leriche, 1927), l’Aquitanien de La Barbade (Casier, 1958), le Langhien de Bonpas (Cappetta, 1984), le Miocène de Malte (Menesini, 1974 et Ward, 2001, présence peu sure), le Burdigalien de Caroline du Nord (Purdy, 2001), le Miocène moyen du Maryland (Kent, 1994), l’Helvétien sup. et le Tortonien de Lisbonne (Antunes & Jonet, 1970), le Miocène inf. allemand (Probst, 1879).

RAPPORTS AVEC LES ESPECES ACTUELLES:

L’espèce actuelle est pélagique, en eaux tropicales et tempérées chaudes, parfois côtière, de la surface à 500 m de profondeur. Répartition circumglobale, Méditerranée comprise (Van Grevelynghe, 1999).


Les photographies sont la propriété de l'auteur (Jacquet Bernard).
Contactez-moi