Iago sp.


DESCRIPTION:

Dents de petite taille (moins de 2 mm de long, moins de 1,2 mm de haut) devenant de plus en plus larges pour les latérales et les postérieures; cuspide + ou - inclinée vers la commissure selon la position sur la mâchoire; talon antérieur dans le prolongement du tranchant distal; talon postérieur séparé de la cuspide par une encoche, ne portant pas de denticule bien individualisé mais une légère serrulation. Des plis verticaux échancrent la base de la couronne sur la face interne et sur la face externe. Sur la face externe, la couronne surplombe la racine. La racine est souvent absente, quand elle est présente, les 2 lobes sont séparés par un sillon net, la face basilaire est plate.

REMARQUES

Cette espèce n’a jamais été figurée, sauf peut-être par Bolliger & coll. (1995) dans le Burdigalien de Suisse et par Barthelt & Pfeil (1991) dans le Miocène d’Allemagne.

RAPPORTS AVEC LES ESPECES ACTUELLES:

Ressemblance avec Iago actuel mais la face interne est lisse.