Mitsukurina lineata

(Jordan, 1898)

DESCRIPTION:

dents antérieures: profil sigmoïde, tranchants descendant jusqu'à la limite de la racine, face interne ornée de stries régulières et parallèles jusqu'aux 2/3 de la hauteur, pas de denticules, face externe marquée par une dépression triangulaire à la base, racine trapue à protubérance interne, branches écartées, pas de sillon bien marqué.

dents latérales: profil sigmoïde peu marqué, face interne de la couronne striée de plis émaillés réguliers, pas de denticules mais un talon pincé, racine à branches écartées, aplaties, avec une protubérance interne allongée transversalement, pas de sillon bien marqué.

mitsukurina-lineata

Mitsukurina lineata, dents antérieures (1a, 1b), antéro-latérale (1c), latérales (1d, 1e, 1f, 1g); (trait vertical: 5 mm)


REPARTITIONS STRATIGRAPHIQUE ET GEOGRAPHIQUE:

" cette espèce est particulièrement abondante dans les dépôts bathyaux du Burdigalien et du Langhien de la vallée du Rhône" (Joleaud 1912, Cappetta 1975).

Signalé dans l'Helvétien moyen et sup. de Cabrières et La Motte. Miocène inf. de l’Allemagne (voir Probst), Miocène de Suisse et d’Autriche (Cappetta 1987).

RAPPORTS AVEC LES ESPECES ACTUELLES:

Une seule espèce actuelle: M. owstoni. Habitat bathybenthique, dans les eaux tropicales et tempérées entre 350 et 550 m. La nuit, ils peuvent aller dans les eaux peu profondes. Océans Atlantique est, Pacifique et Indien.