Premontreia (Oxyscyllium) distans

(Probst, 1879)

DESCRIPTION:

assez grande variation de la taille, certaines dents possèdent des plis émaillés verticaux très marqués sur la base de la face externe de la couronne alors que d'autres (de la même taille) sont parfaitement lisses, certaines symphysaires sont de grande taille alors que d'autres sont plutôt petites.

Couronne flanquée de une ou deux paires de denticules latéraux, racine à large face basilaire, plane, divisée en deux par un sillon net.

REPARTITIONS STRATIGRAPHIQUE ET GEOGRAPHIQUE:

Selon Cappetta (1970, 1984), cette espèce est présente dans le Langhien de Bonpas, Vaucluse (Joleaud, 1912 sous le nom de Scyliorhinus distans); l’"Helvétien sup." de Salles, S-O de la France(Priem, 1914, sous le nom de Scyllium sp.); le Miocène du Languedoc (Cappetta, 1970 et 1973, sous le nom de Scyliorhinus distans), du Portugal (Antunes et Jonet, 1970, sous le nom de Scyliorhinus distans), de Suisse (Leriche, 1927 sous le nom de Scyllium cf. guttatum), de Hollande (Weiler, 1943 sous le nom de Scyliorhinus venloensis), d’Allemagne du Sud (Probst, 1879 sous le nom de Scyllium distans, S. acre et S. guttatum). Mendiola & Martinez (2003), la signale dans le Miocène et le Pliocène d’Espagne sous le nom de Premontreia (Oxyscyllium) distans.

RAPPORTS AVEC LES ESPECES ACTUELLES: