Dipturus olisiponensis

(JONET, 1968)

DESCRIPTION:

Taille: jusqu’à 3 mm de haut. Émail lisse. Les dents sont différentes selon la position occupée dans la mâchoire: les antérieures et les latérales ont une cuspide plus ou moins allongée, les postérieures ont une couronne avec une simple carène transversale ou sont plates.

REPARTITIONS STRATIGRAPHIQUE ET GEOGRAPHIQUE:

Tortonien du Portugal (Jonet, 1968) sous le nom de Narcine olisiponensis, pl. I, fig. 7,9,10,11.
Citation de l’espèce dans les gisements de Cabrières et La Motte (Cappetta 1975, 1984).
Miocène terminal du Portugal (Antunes, Balbino, Cappetta, 1999).

Voir R. aff. olisiponensis dans Cappetta & Nolf, 1991. Dimorphisme sexuel selon ces auteurs.

RAPPORTS AVEC LES ESPECES ACTUELLES:

Actuellement: eaux tempérées superficielles à profondes. Rares dans les régions tropicales et subtropicales, confinées dans les eaux froides de la zone bathyale.

C’est aux dents de l’espèce actuelle Raja (Rostroraja) alba que celles de Dipturus olisiponensis ressemblent le plus (taille, forme des lobes de la racine, les latérales et les antérieures des mâles et des femelles ont une cuspide plus ou moins allongée, les postérieures ont une couronne aplatie, contour de la couronne). Ce sous-genre, qui ne comprend qu’une espèce, R. alba, est signalé dans l’Atlantique et la Méditerranée, de 350 à 500 m de profondeur (Hermann, 1995).

Raja (Rostroraja) alba: en Méd. et Atl. est + ailleurs. Benthique, côtière, partie sup. du talus continental, entre 40 et 400 m (Whitehead & coll., 1984).